Centre Europ�en de la Colonne Vert�brale - TELEMEDECINE

  Accueil CECV France   Clinique du Parc - Lyon (France) 

Editorial Historique Biomcanique Lyon ARTbrace Scoliose Cyphose Spondylolisthsis Lombalgie Petite Orthopdie Rachis Cervical C.E.C.V. France Liens International Rendez-vous


Les RESULTATS A TRES LONG TERME DU TRAITEMENT ORTHOPEDIQUE LYONNAIS AVEC PLATRE PREALABLE DES SCOLIOSES IDIOPATHIQUES JUVENILES ET DE L'ADOLESCENCE: RESULTATS COMPARATIFS AU MOINS 20 ANS APRES L'ABLATION DU CORSET. Cette publication est exceptionnelle de part la dur�e du follow-up et le nombre de patients suivis. Elle prouve que le protocole lyonnais modifie durablement l'�volutivit� de la scoliose � l'�ge adulte. Une comparaison avec les autres corsets est �galement possible.

Le R�SULTAT FINAL DU TRAITEMENT ORTHOP�DIQUE CONSERVATEUR LYONNAIS DE 418 SCOLIOSES IDIOPATHIQUES DE L'ADOLESCENT EN FIN DE CROISSANCE ( Risser 3-5) confirme que le traitement orthop�dique lyonnais reste efficace apr�s 14 ans en fin de croissance staturale et reste une alternative � la chirurgie pour les courbures de plus de 40�.

Les r�sultats d�finitifs du nouveau corset lyonnais ARTbrace sont publi�s en avant-premi�re sur le site.

La derni�re publication Internationale de l'ARTbrace qui a obtenu un SOSORT AWARD 2015 est maintenant disponible en "Open Access"

Le programme th�orique (avec commentaires en fran�ais) de la premi�re Formation Internationale consacr�e au nouveau corset lyonnais ARTbrace est disponible sur le site.

 

En m�moire de Nicolas Andry fondateur de l'orthop�die, n� � Lyon.

"Quand au titre en question, je l'ai form� de deux mots grecs, � savoir, d'Orthos qui veut dire droit, et de Paidion, qui signifie enfant. J'ai compos� de ces deux mots celui d'orthop�die, pour exprimer en un seul terme le dessein que je me propose..."


Bonjour

Bienvenue sur le site internet TELEMEDECINE du Centre Européen de la Colonne Vertébrale domicilié à la Clinique du Parc à Lyon (France). La gestion de ce site a été confiée au docteur Jean Claude de Mauroy, cr�ateur du Service de Médecine Orthopédique.

Ce site cr�� en 1997 s'adresse à tout ceux qui s'intéressent aux d�viations de la colonne vertébrale et à sa pathologie, nous souhaitons vous fournir des informations en temps réel sur notre activité. Il sert �galement de base � l'Education Th�rapeutique de nos jeunes Patients (ETP) qui peuvent trouver la r�ponse � toutes leurs questions plus facilement qu'au cours d'une hospitalisation on�reuse.

La "M�thode Lyonnaise" date de Charles Gabriel Pravaz, qui en plus d'avoir invent� la seringue, dirigeait � Lyon en 1830 l'Institut Orthop�dique et Pneumatique Bellevue" o� �taient trait�es les scolioses. Pravaz a publi� de nombreux livres dont:
"M�thode nouvelle pour le traitement des d�viations de la colonne� ed Gabon 1827  et  "La gymnastique appliqu�e aux traitements de quelques maladies constitutionnelles.� 1842 La tradition s''est maintenue en passant par Charri�re, Roy et Stagnara, Mollon et de Mauroy qui ont actualis� la m�thode lyonnaise. La m�thode lyonnaise de Kin�sith�rapie des scolioses a �t� valid�e par Ducong�, Mollon et Rodot. La certification a �t� r�alis�e par Duval Beaup�re
 

Dans son article 78, la loi � H�pital, patients, sant�, territoires � (HSPT), du 21 juillet 2009, a reconnu la t�l�m�decine comme une pratique m�dicale � distance mobilisant des technologies de l�information et de la communication (TIC). Cette d�finition figure d�sormais � l�article L.6316-1 du Code de la sant� publique . La t�l�m�decine ne se substitue pas aux pratiques m�dicales actuelles mais constitue une r�ponse aux d�fis auxquels est confront�e l�offre de soins aujourd�hui (acc�s aux soins, d�mographie m�dicale, d�cloisonnement du syst�me).

Un accord conventionnel en vue pour d�ployer la t�l�consultation et la t�l�-expertise. Si l�accord est sign�, la t�l�consultation (TLC) entrera en vigueur le 15 septembre 2018.

Les informations disponibles dans ces pages sont conformes à l' information des patients de l'Agence Nationale d'Accréditation et d'Evaluation en Santé de mars 2000. (site ANAES - information des patients) et à la charte de qualité et déontologie des sites web adoptée par le Conseil de l'Ordre National des Médecins le 26 avril 2007. Le d�cret N�2010-1229 du 19 octobre 2010 relatif � la t�l�m�decine la situe dans un sch�ma pr�cis d'organisation des soins. Elle doit r�pondre � des crit�res propres de s�curit� des patients et ne doit en rien trahir l'humanisme m�dical. Elle doit favoriser le lien entre patient et soignant et permettre une meilleure prise en charge des patients gr�ce � une meilleure information.

Nous vous conseillons �galement de consulter le dossier "Cr�er la confiance dans le num�rique en Sant�" du bulletin d'information de l'Ordre National des M�decins (n�27 - janvier-f�vrier 2013)

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Chercher uniquement dans des sites web de santé HONcode de confiance :

Le financement de la certification des sites sant� fran�ais par la Haute Autorit� de Sant� (HAS) a pris fin le 6 juillet 2013, apr�s cinq ans et demi de partenariat. Cette p�riode a permis � la Fondation HON d�augmenter sensiblement le nombre de sites fran�ais certifi�s sur la base du HONcode, parvenant � ce jour � plus de 1700 sites de r�f�rence en France.

La masse d'information actuelle fournie par le "Docteur Google" fait brutalement irruption dans la vie du patient et chaque site projette son approche. Mais la connaissance m�dicale est parsem�e de doutes et l'information m�dicale ne peut �tre consid�r�e comme la v�rit�. Le m�decin doit fournir au patient un ensemble compr�hensible d'�l�ments �clairant la r�alit� de la situation et expliquer les diff�rentes solutions th�rapeutiques. Le Docteur Fran�ois Rabelais �crivait d�j� : "Science sans conscience n'est que ruine de l'�me." 

Nous souhaitons que cette information rigoureuse et prudente contribue à la relation de confiance entre le médecin et le patient. Elle est un préambule ou un complément de la consultation médicale, elle ne peut en aucun cas la remplacer.

les illustrations comportant des photos de patients n'ont aucun caract�re publicitaire et elles sont publi�es � titre d'information sur la maladie concern�e.
 

article R5194 du code de la Sant� Publique : "La d�livrance de toute prescription m�dicale est subordonn�e � un examen clinique pr�alable".

"Lorsqu'une demande �mane d'un patient non identifi�, le m�decin doit se limiter � une simple information de caract�re g�n�ral..."

Bon surf... 


 

Modules E Learning (Universit� de Dijon)                            


bullet  

Quelques noms :

Claude GALIEN parle pour la premi�re fois de SCOLIOSE du grec signifiant tortueux.

Ambroise PARE en 1575 recommande dans son 23° livre concernant les orthèses �le corselet pour dresser un corps tortu

Nicolas ANDRY  en 1741 crée le terme d�ORTHOPEDIE ou �l�art de prévenir et de corriger dans les enfants les difformités du corps�.

(The History of Orthopaedics : Dr.Vlasios Brakoulias) 


bullet

IMAGIER


bullet  

ORGANIGRAMME

La Soci�t� Internationale de Recherche et d'Etude sur le Rachis (SIRER)

Elle regroupe m�decins, chirurgiens, kin�sith�rapeutes, appareilleurs..., a organis� un congr�s annuel � th�me et publi� les travaux de recherche dans la revue "R�sonances Europ�ennes du Rachis" jusqu'en 2009, date � laquelle, une partie de son activit� a �t� transf�r�e � la SOSORT.  Elle a �t� l'organisatrice du dernier Congr�s International de la SOSORT � Lyon en 2017.

La Clinique du Parc - Lyon

Si�ge social du CECV, elle est consacr�e � la chirurgie avec une activit� orthop�dique traditionnelle et accueille chaque ann�e plus de 30 000 patients. Elle regroupe autour du patient, enfant ou adulte tous les aspects de l'orthop�die : chirurgie, mais aussi m�decine, kin�sith�rapie, appareillage...

Le Centre Europ�en de la Colonne vert�brale (CECV)

Créé en 1990, il regroupe des professionnels passionnés par la colonne vertébrale qui ont décidé d'utiliser les mêmes outils d'évaluation et les mêmes protocoles de traitement afin d'offrir au patient la meilleure validation des techniques proposées. Il permet de concilier médecine de spécialité et médecine de proximité.


bullet  

PATHOLOGIES

Scoliose enfant, adulte

Vous trouverez dans ce site de nombreuses pages originales concernant :

  1. l'�volution lin�aire et non lin�aire (chaos d�terministique) qui oriente le concept du d�pistage et de la surveillance,
  2. le traitement orthop�dique conservateur lyonnais original et son �volution plus r�cente avec le nouveau corset ARTbrace en Polycarbonate obtenu � partir d'un moulage r�gional.

Cyphose

Le dos rond est moins bien connu et moins bien trait� que la scoliose. Le traitement orthop�dique conservateur permet dans la majorit� des cas, de redresser ces cyphoses. La connaissance du morphotype sagittal est un �l�ment fondamental de l'adaptation de la position assise et du poste de travail.

Spondylolisth�sis

L'�tude pr�cise du morphotype lombo-pelvien (angle d'incidence lombo-pelvien et angle lombo-sacr�) est un �l�ment de pronostic fondamental pour la pratique du sport et l'orientation professionnelle.

Le traitement orthop�dique conservateur permet durant l'adolescence la poursuite de l'activit� sportive.

Lombalgies m�caniques

La lombalgie est la premi�re cause d'invalidit� avant 45 ans. L'�chec de la prise en charge des lombalgies chroniques est souvent li� � son �volution chaotique (non lin�aire) et � la difficult� de mettre en �vidence une instabilit� m�canique.

Quelques aphorismes :

  1. La lombalgie n'est pas une maladie, c'est un signal d'alarme et une ceinture de s�curit� pour la colonne vert�brale. Prendre un antalgique, c'est comme conduire sans ceinture de s�curit�.
  2. Il n'y a pas de corr�lation entre l'image radiologique et la symptomatologie clinique. Faire un scanner ou une r�sonance magn�tique ne constituent pas un traitement de la lombalgie.
  3. Le repos est g�n�ralement contre-indiqu� et ralentit fortement la reprise. L'arr�t de travail sup�rieur � 3 semaines (temps de cicatrisation d'un ligament) n'a pas de sens ; la colonne est un flexible fait pour �tre en mouvement. Lorsque l'immobilisation du rachis lombaire est indiqu�e, il faut utiliser le lombostat tout en continuant une activit� normale.
  4. Les traitements m�dicamenteux sont peu efficaces car le disque intervert�bral n'est pas vascularis�.
  5. Le traitement orthop�dique conservateur doit �tre envisag� apr�s 2 mois d'�chec des traitements classiques. Il faut r�pondre � une lombalgie m�canique par une solution m�canique (d�charge de 30% des pressions). Il s'agit d'une urgence, car le nerf a une m�moire et un dysfonctionnement m�canique �volue rapidement vers l'hypersensibilit� locale.

bullet  

INFORMATION

Grand public

Qu'est-ce-que la M�decine Orthop�dique ?

M�decins Sp�cialistes

Diaporamas des principales conf�rences

Kin�sith�rapeutes

FAQ et protocoles de r��ducation

Patients

Livret sur la scoliose


  puce

ENSEIGNEMENT (Dr. de Mauroy)

Ex Charg� d'Enseignement � l' Universit� Claude Bernard Lyon 1 :

Institut "Techniques de R�adaptation", Facult� de Pharmacie, G�nie Biologique et M�dical

Mati�res enseign�es (kin�sith�rapeutes, ergoth�rapeutes, pharmaciens)

Appareillage, Orthop�die, Radiologie en r��ducation, Biom�canique et pathologies vert�brales, Sociologie.

(cliquez � gauche sur l'image)

Les anciens cours sont disponibles en format PDF sur ce site.


   Formation professionnelle des Kin�sith�rapeutes : 6 d�cembre 2007

   Imagerie des membres (int�r�t en r��ducation)

 

 



Auteur : Dr Jean Claude de Mauroy (M�decine Orthop�dique)

Cette page a �t� mise � jour pour la derni�re fois le : 12/6/2023

"Conflit d�int�r�ts : Le Dr Jean Claude de Mauroy est co-inventeur du nouveau corset ARTbrace"


[ Accueil ] Editorial ] Historique ] Biom�canique ] Lyon ARTbrace ] Scoliose ] Cyphose ] Spondylolisth�sis ] Lombalgie ] Petite Orthop�die ] Rachis Cervical ] C.E.C.V. France ] Liens ] International ] Rendez-vous ]
 Centre Europ�en de la Colonne Vert�brale - Lyon - Webmaster : Dr. Jean Claude de MAUROY   

  Site infos

  Le site a �t� mis � jour pour la derni�re fois le 13 juin 2023
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
V�rifiez ici.

Chercher uniquement dans des sites web de sant� HONcode de confiance :

   

 

คาสิโน | pg slot | slot online | rtp slot